"Canaille le ROUGE "en est!

Aller en bas

"Canaille le ROUGE "en est!

Message par Admin le Lun 30 Sep - 16:41


Assises du communisme





http://canaille-le-rouge.over-blog.com/assise-du-communisme

 Certains diront "il a pris son temps".
 
Autant le dire de suite, oui.
 
Tellement échaudé par de multiples tentatives soit avortées, soit torpillées de l'extérieur voire vrillées de l'intérieur, que le temps de la réflexion s'imposait surtout que pour sa part Canaille le Rouge n'est cerné par aucune préoccupations ni échéance électorale.
 
Pourquoi et comment La Canaille signe.

Commençons par comment, ce sera le plus court.

 
Pas du bout des doigts ni avec des rallonges, sans pistolet sur la tempe ou prosac dans le verre, mais le stylo bien en main.
 
On ne me force pas, ce n'est pas à regret.

"Pourquoi" par contre demande des explications. Parmi les signataires, il y a ceux avec qui La Canaille se retrouve le plus souvent, voire ceux avec qui Canaille le Rouge parcoure voire laboure le chemin depuis pas mal de temps et d'autres y compris parmi les initiateurs avec qui bien des points restent et resteront en suspend si ce n'est en débat.


Pour autant s'il faut attendre un appel unanime, La Canaille peut le lancer. mais il risque d'être bien seul. Dans ces conditions l'unanimité est plus simple mais risque d'être singulièrement stérile.


Ce qui pousse à signer c'est la conjonction de trois idées de l'appel : l'affirmation d'une issue communiste calée sur l'idée de la suppression du rapport social d'exploitation qu'est le système capitaliste et la recherche d'issues non balisée à l'avance, la condamnation de l'impérialisme, ses prolonges d'artillerie et rampes à missiles , la volonté d'un nouvel internationalisme et du prima de la coopération des peuples.


A l'intérieur de ces positions tout ou presque reste à affiner mais quand le toit est posé et calé, que ne reste que la couleur des tapisseries, c'est mieux pour passer l'hiver à l'abri.


Si La Canaille est partisan de construire une maison neuve, certains pensent que de l'ancienne peuvent être extraites des pièces et poutres utiles pour la nouvelle. Qu'ils les amènent sur le chantier, mais pas le temps d'aller les aider à les extraire des ruines.

 
Pour autant s'ils viennent sans volonté d'imposer les plans de leur ex basilique pour construire notre maison du peuple ce sera sans arrières pensées pour ce qui concerne Canaille le Rouge.

Donc avec ces précisions et parce qu'il faut avancer et persister, La Canaille signe.
MERCI, CAMARADEsunny

Admin
Admin

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2013
Age : 65
Localisation : BERGERAC 24

Voir le profil de l'utilisateur http://assisessducommunisme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

2OO pour cent d'accord avec toi,Canaille!!

Message par Alain Chancogne le Mar 1 Oct - 10:31

Olé, Canaille!!





Pour prolonger
, je dirais simplement ceci:



Un tract-pétition circule àpartir des "quatre Sorties" (Europe, Euro, OTAN, Capitalisme)
Une cinquième s'impose rapidement: SORTIR du "flou" et de quelques ambiguïtés


Les ASSISES ne sont pas une nième Rencontre fraternelle constatant des accords entre trois ou quatre groupes respectables..Afin que ce passé qui fut certainement utile ,  né dans les années 2000, se dote d'une sorte de Coordination plus officielle que des échanges téléphoniques bi ou tri latéraux , pour qu'une Association acceptant quelques"isolés" ( que l'ami Gastaud invite às'organiser dans un groupe d'inorganisés-ce quiaumoins m'a détendu un brin-) soit, en fait, une  Confédération de l'"existant"...

Qu'elle  "ponde" de temps en temps un tract de "convergences " sur l'actu brulante, passe deux jours à Marseille de fraternité impliquant une assez remarquable capacité de '"hospitalité" méridinionale , et reparte en se félicitantqu'au delàde divergences, tout cela, aie pu se tenir autrement que certains dialogues des "quartiers" de laville à Gaudin ou la kalach évite la controverse ...

 Soyons "directs"


Que , dans son" orga", plus ou moins active et repérable,  -y compris pour ceux qui n'ont pas Internet- on cogite sur la façon dont on expliquera que telle alliance ici, telle concurrence là , sera conclue pour que des responsables du PC conservent des sièges,
............voilàun sujet qui me passionne autant que cela peut mobiliser les jeunes, les travailleurs, les"sans" de toutes sortes!


Lesquels  auront du mal, par ailleurs à se trouver invités , cinq semaines plus tard, à soutenir les  "frères ennemis de cet automne" dans des grandes circonscriptions pour Grand messe Européenne...


Chacun s'occupe comme il peut, comme il pense que c'est utile,:  en passant par l'isoloir ou comme moi, avec un doigt d'honneur à ce qui est m'apprait un machin sans lien avec le rapport de FORCES, mais témoignan t 'un rapport de Farce ou la lutte des classes est passée sous la table pour cause de Lutte des places.

Tout cela (méchamment mais franchement dit)pour poser la question de la SUITE de l'"EN COMMUN" que porte l'APPEL élaboré en 2007, désormais, si j'ai bien compris, TRONC commun , y compris pour ceux qui ne l'ont pas signé, à ce jour..

Sous titré"DES COMMUNISTES s'adressent AUX COMMUNISTES, il précisait notamment(j'assume gras etsous-lignage)
http://www.legrandsoir.info/Pour-des-Assises-du-communisme-mise-a-jour-des-signataires.html


tout nous conduit à considérer que le système capitaliste a fait son temps et qu’il doit laisser la place à une autre société. Des expériences malheureuses, parfois tragiques, ont eu lieu au nom du communisme. Elles ont pris fin par hypertrophie étatique, confiscation des souverainetés et négation de la démocratie qu’elles prétendaient pourtant vouloir établir.
C’est pourquoi nous souhaitons que soit reposée la question de l’actualité du communisme, d’un communisme qui soit de notre temps.
Pour cela, les grandes lignes d’un projet de société doivent être redéfinies ou réaffirmées :
1) Si le pouvoir capitaliste réside dans l’appropriation privée, à l’inverse le pouvoir du peuple, celui de la société dans son ensemble, ne doit-il pas consister avant tout en l’appropriation sociale des grands moyens de production et d’échange, des établissements bancaires et financiers, dans des formes qui sont à réinventer ?
2) Le pouvoir des citoyens ne devrait-il pas être renforcé dans les institutions politiques, afin de dessiner les contours d’une véritable nouvelle république au sein de laquelle le triptyque « liberté égalité fraternité » pourra prendre tout son sens, mais aussi sur les lieux de travail, sans quoi la démocratie demeurerait bancale, amputée ?
3) Cette même démocratie ne peut-elle pas mettre fin à un capitalisme grand pollueur et grand gaspilleur des ressources naturelles ? L’appropriation sociale apparaît en effet comme la condition de véritables politiques de développement durable, en pleine connaissance des apports que la science et les technologies doivent mettre à la disposition de tous.
4) Le travail ne doit-il pas être débarrassé de l’aliénation qui lui est attaché et ne peut-on imaginer une nouvelle forme de travail assurant un revenu social à tous, motivant et responsable, un travail n’ayant plus rien de commun avec le salariat et l’exploitation qu’il implique ?
5) Tous les peuples ne doivent-ils pas être souverains pour déterminer leur avenir et quelle articulation doit-il y avoir entre eux et l’Europe, l’échelon mondial ? Par quel moyen parvenir à des rapports de paix, d’égalité de tous les Etats, à des coopérations élargies et profitables à tous, notamment par l’intermédiaire d’une ONU réformée et démocratisée ?
Toutes ces données nous interpellent et doivent être débattues sur le sens que nous devons donner à la place de l’Europe, de la nation, des collectivités et des citoyens dans notre projet de société

. C’est cette voie vers un communisme renouvelé que nous devons co-élaborer, construire avec l’ensemble du peuple.
Bien entendu, ce processus ne saurait interdire à qui que ce soit, individuellement, au nom de son Orga, (Cercle, Comité, Réseau) de venir échanger dans telle ou telle"Université de printemps ou d'automne" , y compris si les organisateurs ne sont pas signataires de l'APPEL pour des ASSISES du communisme...

 précision:

 
Y compris, (mais après tout les amis de mes amis ne sont pas forcèment mes amis
) si on estime apporter de la visibilité à ce qu'on défend en débattant de l'émancipation humaine  avec un ex collbaorateur de Pasqua , au prétexte que l'on est entre"patriotes"... hostiles à l'actuel mécano "européiste-(en ayant oublié, comme certains, qu'ils ont voté l'ACTE UNIQUE, ou qu'ils ne l'ont pas condamnés, à l'instar des 33 députés  fachos lepénistes!
)

Je l'ai dit et redit: ce que chacun "pratique" comme engagement politique, hors des ASSISES et sans les y compromettre en parlant en leur nom , c'est comme la foi ou les pratiques sexuelles: chacun les siennes....


Une fois posé cepetit rappel se pose pourmoi et d'autres:l'APRES MARSEILLE, et l'après Fête delaCourneuve
.



Il me semble IMPERATIF que TOUS CEUX qui, peu ou prou, ont été partie  prenate de l'Aventure ( invités donc à MARSEILLE) reçoivent , même si c'est un peu réchauffé, un COMPTE RENDU OFFICIEL de nos travaux (cela n'enlève rien àce que certains blogs ont donné d'impressions , de vécu, etc))

Un COMITE deLIAISON a été annoncé..

Ces camarades ont ils un projet de première rencontre afin d'ORGANISER la suite de nos réflexions ?



Est il envisagé  expression en direction de toutes celles et ceux qui pourraient être intéressé par une expression COMMUNISTE de visibilité nationale, le sentiment de "retrouver"  quelques REPERES ?

POUR qu'on se frotte les crânes
sur ,une recherche de Sortie du Capitalisme !

 Sans livre de recettes"prêtes à l'emploi".. des années 1852, 1917, 1952,..voire bien sur la de triste période programmatique,de tout ce qui a conduit à ce que certains camarades datent du Congrès de  MARTIGUES le début de"liquidation"


Ce qui justifierait, par exemple, je ne sais quelle demande de réhabilitation  , par d'autres de ce  qui a contribué, par ses crimes ,  à ce que la bourgeoisie et ses divers pions sur l'échiquier politique(?) puissent aujourd'hui ,de la Droite au FDG , accélérer l'effacement dans lamémoire collective de toute référenceau "COMMUNISME"...

Surtout si, le Parti qui porte encore ce nom a signé un divorce DEFINITIF et irrémédiable avec les masses...

Ce qui n'enlève rien au courage de certains  combattants- 'opposants à la ligne desHUE MGB Laurent..

(Pas plus que ne manque de courage les marathoniens suédois qui pensent qu'un jour ils seront champions olympiques àla place des Kénian ou Ethiopienne  Samuel Wanjiru ou TIKI GZLANA)Laughing Laughing Laughing

Cette provocation volontaire et grossière...ne saurait, je l'espère priver cet ESPACE de DEBAT dédié aux ASSISES , d'inscriptions et de contributions...
 
Pour conclure cette trop longue "relance"brouilonne..:


De mémoire, je pense que c'est à Marseille que Charles Hoareau précisait que le processus que nous engagions, se verrait" renforcé par de nouveaux Communistes , et que, peut-être d'autres actuellement engagés, partiraient"

C'est pour pouvoir  RESTER que je prends le risque de déranger.
.


Et ceci avec respect et fraternelle  cordialité à tous.


A.C





Alain Chancogne
Admin

Messages : 36
Date d'inscription : 16/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum