Un communisme pour une nouvelle civilisation (Novembre 2007) AUTEUR NON IDENTIFIE QUI SE RECONNAITRA...

Aller en bas

Un communisme pour une nouvelle civilisation (Novembre 2007) AUTEUR NON IDENTIFIE QUI SE RECONNAITRA...

Message par jean-pierre TRICAUD le Jeu 18 Avr - 9:45

UN COMMUNISME POUR UNE NOUVELLE CIVILISATION

Le système capitaliste ne voit aujourd'hui sa perpétuation que dans l'accentuation et l'extension forcenées de son exploitation et de sa domination des peuples de tous les pays de notre monde. Des mesures autoritaires, aux politiques de régression sociale et à la guerre, rien ne lui paraît interdit pour s'opposer aux espérances et aux aspirations de libération humaine qui tentent de se frayer leur chemin .
En France, les mouvements sociaux renouent avec les luttes revendicatives et politiques qui ont conduit à l'insurrection qu'a constituée le référendum de mai 2005. A l'image de son résultat, les Français dans leur grande majorité dénoncent le capitalisme comme cause principale de leurs difficultés et de leurs maux, les jeunes davantage encore.
Il est devenu urgent de construire avec eux une alternative à la dimension de leur lucidité et de leurs exigences.
En fait, du fait même de la nature et de la profondeur des problèmes à résoudre, il ne peut s'agir que d'une nouvelle civilisation.
C'est pourtant dans ce contexte que la matrice d'élaboration du PCF a fait défaut. Elle a perpétué jusqu'au tragique les formes de l'ancien, se refusant à la hardiesse dont elle avait su faire preuve en d'autres périodes de l'histoire de France.
Elle s'est orientée vers des modalités d'action et d'organisation qui étaient déjà sa négation. Elle a été sanctionnée comme telle par les dernières élections.
Le PCF n'était plus perceptible dans les collectifs et il a disparu de fait pendant la campagne des présidentielles. Marie-George Buffet se voulait candidate des collectifs et son programme, qui en émanait également, était le même que celui de José Bové.
Annoncé comme élaboré par les collectifs , il a été mis au point et entériné au sommet par les responsables politiques de plusieurs organisations , dont des « dirigeants » du PCF qui sont à l'œuvre aujourd'hui pour fonder un parti de « gauche » et faire disparaître le parti communiste .
Ces prophètes de la mort se heurtent à un sursaut identitaire du potentiel de femmes et d'hommes communistes qui se refusent à faire leur deuil du communisme.
Revenant avec force sur les leçons du passé, ce communisme doit se révolutionner dans le bond qualitatif indispensable pour vouloir devenir le communisme du 21eme siècle.
C'est la condition pour parvenir à la conception d'une formation nouvelle dans son essence et d'un projet de société , en fait celui d'une nouvelle civilisation dont des éléments nouveaux existent déjà mais enfouis dans la dureté et l'inhumanité profonde du capitalisme actuel dans sa perpétuation aggravée de ses exploitations , dominations et aliénations .
Le nouveau communisme ne pourra s'affirmer que s'il se donne l'ambition de conduire, en étroite relation d'élaboration avec le peuple français, l'affirmation des caractéristiques essentielles de cette nouvelle civilisation.
Sa dimension centrale doit être la libération de l'homme et celle de la femme, devenues possibles par l'implosion des carcans surannés du capitalisme.
Le concept d'appropriation sociale doit permettre ces libérations, comme celle de la société tout entière dans toutes ses dimensions.
Il permet d'appréhender dès maintenant toutes les possibilités d'auto-administration de la société qui constitueront autant de formes de dépérissement de l'Etat.
Il impliquera au premier chef des avancées vers la disparition du travail salarié et aliéné pour d'autres formes d'activités et de rémunération.
Il permettra d'orienter ces activités vers la satisfaction des besoins humains dans le respect absolu de la nature, dans les coopérations et les solidarités avec tous les peuples de notre monde.
Les Assises du communisme, ouvertes à toute la famille communiste, à l'apport de toute la société et de sa jeunesse, doivent se donner l'ambition de conduire cette transcendance de la pensée et de l'action.



jean-pierre TRICAUD
Admin

Messages : 1
Date d'inscription : 17/04/2013
Age : 65
Localisation : BERGERAC 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum