ASSISES DU COMMUNISME .... EN REPONSE A DES QUESTIONNEMENTS Michel Peyret 21 février 2008

Aller en bas

ASSISES DU COMMUNISME .... EN REPONSE A DES QUESTIONNEMENTS Michel Peyret 21 février 2008

Message par Admin le Mer 15 Mai - 17:15

JE SUIS POUR NE RIEN IMPOSER.

Au fond la différence de démarche c'est la démocratie :
-d'abord il impose le PCF , donc la forme parti , ce avec quoi de nombreux communistes ne sont pas d'accord , moi je veux savoir de quoi on parle concrètement , donc il faut en discuter , c'est l'objectif des Assises .
- ensuite il impose , tu dis il est "impératif" , un texte court et précis...sur ce à quoi doit ressembler le PCF du 21eme siècle .
Moi , je ne suis pour rien imposer , j'ai dit ailleurs que j'étais contre tout "prêt-à-porter" , nous n'allons pas dès le départ reprendre les "bonnes vieilles méthodes" . Je suis pour que les communistes qui s'engageront dans le processus des assises en soient les "maîtres" de "A" jusqu'à "Z" . Je pense que ce concept de "maîtrise" par les communistes doit être la notion-clé , non seulement du processus des Assises , mais également des nouveaux statuts .
Dans l'immédiat , ce qui me semble urgent , c'est de créer un rapport de force favorable à cette idée d'Assises , là aussi c'est la démocratie qui doit dominer , et la démocratie c'est la conquête de la majorité des communistes à cette idée . Je ne vois pas en quoi un deuxième texte , puis peut-être un 3eme , vont faire avancer les choses plus vite .
Alors , prenons-nous par la main ...

TOUS LES COMMUNISTES DOIVENT PARTICIPER A L'ELABORATION.

Je ne souhaite pas revenir au PCF , pour une série de raisons , j'en exposais quelques unes dans le texte ci-joint .
On ne gagnera pas de temps en voulant faire l'impasse sur l'élaboration par tous les communistes , encartés ou pas , d'un programme ou d'un projet de socièté de sortie du capitalisme , et des statuts d'une formation politique nouvelle dont il ne m'appartiendra pas de dèfinir le contenu qui doit , avec l'abolition des tendances , instaurer les communistes "maîtres" de leur formation .
C'est l'objectf que se sont assignés les signataires de l'Appel pour des Assises du communisme . Je me répéte , à mon avis , il n'y a pas de raccourci possible . Pour ma part encore , je n'adhérerai à une nouvelle organisation communiste qu'à l'issue du processus qui me donnera les garanties que je souhaite . Cela étant , moi-même , et je
pense les autres signataires , ne tiennent à aucun monopole , toute autre initiative qui se fixerait les mêmes objectifs , pourrait être partagée .
Par exemple , si le Congrès du PCF décidait d'une telle initiative , cela pourrait s'examiner s'il n'y avait au départ aucun tabou , aucun préalable , y compris sur la forme parti que certains communistes remettent en question .
L'Appel pour les Assises a pour vocation l'engagement d'un processus de renaissance et de réunification pour une formation dont les objectifs sont rappelés ci-dessus , un projet de sortie du capitalisme et des statuts . Des concepts-clés sont avancés sans lesquels il n'y aurait pas sortie du capitalisme .
Par exemple : appropriation sociale, pouvoir du peuple et ses modalités impliquant le dépérissement de l'Etat , la sortie du productivisme capitaliste et respect tout autant de l'homme que de son milieu , la sortie du travail salarié capitaliste , le développement des gratuités , etc ... qui conditionnent les possibilités de satisfaction des besoins humains qui seront élaborés par la société elle-même , de même que les moyens de les satisfaire . Il faut également un programme de mesures d'urgences pour sortir au plus tôt les millions de personnes qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté de cette situation et autres problèmes d'urgence posés à notre société , logement par exemple , mais c'est
loin d'être limitatif . Aussi pour avoir les moyens à ce niveau , il faut que le peuple , la société , se donnent au plus tôt la maîtrise des moyens , c'est-à- de la richesse produite ce qui est inséparable de l'appropriation sociale .
Concernant les statuts , comment instituer les communistes maitres de leur parti , ce qui n'a jamais été le cas ? Impossible de faire l'impasse là-dessus non plus .
Ce travail des Assises peut commencer tout de suite , il suffit que les communistes d'une entreprise , d'un quartier , d'un village , décident de se mettre au travail , on ne part pas de rien non plus !
Ce qui est donc urgent , c'est de populariser ce projet d'Assises pour créer un rapport de force partout .
Il nous faut donc donner une nouvelle dimension à notre travail de recueil de signatures , cela dépend de chacun d'entre-nous , il me semble que c'est possible , l'idée a mûri , il y a des possibilités nouvelles aujourd'hui qui n'existaient pas hier .

LE BESOIN URGENT D'UNE ALTERNATIVE .

Qu'est-ce que j'attendais ? Rien de précis , une occasion de débat certainement , et c'est peut-être l'essentiel même s'il est difficile d'être à la fois au four et au moulin ...Merci d'avoir pris le temps de ces quelques phrases qui pèsent lourd . Je dis simplement : "Bravo !" et c'est bien sincère . J'aimerais avoir quelques décennies de moins pour pouvoir avoir de nouveau cette fougue militante . Je ne "danse plus avec les loups" , ni avec les citoyens , du moins dans certaines formes d'activité . Ce n'est pas d'aujourd'hui que je saisque l'écrit peut jouer un rôle important , la bataille des idées , ça existe . Je n'utilise plus la plume , ni le discours , mais un clavier
Et je reviens au besoin de débat , débat pour bâtir une alternative, c'est-à-dire un projet de société . Je pense que c'est un besoin urgent . Ce que je perçois , c'est qu'il y a une attente forte dans la société , un besoin , non pas de bricolage , mais de quelque chose de fondamental qui change la société pour une autre vie ...Un besoin dans
le prolongement du référendum , des manifestations de jeunes contre le CNE , dans le prolongement de ces études d'opinion soigneusement occultées qui montrent que 61% des Français , les jeunes encore davantage , considèrent le capitalisme comme négatif .
Ces 61% , c'est quelque chose d'inédit ! Pourquoi le passer sous silence ? Je pense que cela donne beaucoup "grain à moudre" à un parti qui se réclame du communisme et mettrait la "barre" à ce niveau . Mais comment le faire alors que quelques "dirigeants" demeurent aux commandes après avoir déclaré qu'il fallait abandonner le communisme ,
qu'il fallait que le PCF se transforme en parti de gauche .
Je l'ai bien entendu , je l'ai bien lu , n'est-ce pas ?
Le carton rouge à Sarko ? certainement et , je me rèpète , il faut lui opposer une alternative et je reviens à l'urgence . Derrière Sarko , c'est le capitalisme . L'alternative à Sarko , c'est sortir du capitalisme et ne pas refaire ce qui s'est fait ces 2 ou 3 dernièresdécennies où gouvernements de "gauche" , de "droite" ou de "cohabitation rivalisaient pour être les meilleurs serviteurs du capitalisme . Par exemple , n'est-ce pas le gouvernement Jospin qui a battu tous les records de privatisations ?
Aussi , comment mener les batailles immédiates indispensables tout en faisant vivre une alternative véritable ? Donc sans opposer les choses, et ne pas opposer ce que peuvent faire les uns et les autres . A mon avis , si on ne tient pas les deux bouts , l'ennemi de classe , c'est à dire le capitalisme , a encore de beaux jours devant lui !

«QUE LES BOUCHES S'OUVRENT»!

Qu'il y ait des différences d'approche entre communistes sur telle ou telle question ne me gène pas , au contraire peut-être car cela permet le débat cela permet que "les bouches s'ouvrent " comme le préconisait Maurice Thorez en son temps déjà . La nécessité de ce débat a été perdue de vue toute cette dernière période et personne n'est là pour rappeler son caractère indispensable : les communistes , contrairement à d'autres , ne sont pas des "godillots". A mon avis , il serait tout à fait extraordinaire qu'il y
ait unité de pensée entre tous les communistes sur tous les sujets , en conséquence il convient de prendre en considération la diversité des points de vue comme une richesse pour l'élaboration .
Donc , pour résumer , le débat le plus approfondi possible , et le vote pour une prise de position à la majorité , parce que il faut bien prendre des décisions .
Cela étant , avec l'Appel pour les Assises du Communisme , il s'agit moins d'approuver le texte lui-même que de promouvoir l'idée des Assises .
C'est-à-dire que , au moment où le processus des Assises s'engage , ce sont les communistes qui ont décidé de participer qui en deviennent les "maîtres"
Dès lors , il n'y a plus d'Appel , ni de signataires , ce sont les communistes qui décident de tout .
En conséquence , la signature du texte n'engage à rien sur ce que sera le résultat du travail des communistes .
Au demeurant , il est toujours possible de faire comme Georges Gastaud et Georges Hage : ils ont signé le texte en faisant des réserves sur une idée ,
réserves ou désaccords que nous avons signalés comme le montre la liste des signataires .

Admin
Admin

Messages : 20
Date d'inscription : 16/04/2013
Age : 65
Localisation : BERGERAC 24

Voir le profil de l'utilisateur http://assisessducommunisme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum