Il est temps que les vrais communistes se rassemblent et fondent le Parti Communiste de France

Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Il est temps que les vrais communistes se rassemblent et fondent le Parti Communiste de France

Message par Alain Chancogne le Sam 11 Mai - 17:47

Cher Camarade,

Ta contribution se veut à la fois un rappel historique et une affirmation de "nouveau" à construire qui est certes des plus respectables.


Ailleurs qu'ici je t'y répondrai plus sur le fond et la forme .si tule souhaites, "chez moi" nous nous causerons sans avoir le souci -qui est le mien et que je martèle de travailler du"tous ensemble pour un COMMUNISME de ce millénaire", réunissant , pour ces ASSISES, des militants qui pourraient prendre ton texte - je me doute que telle n'est pas ton intention - pour un positionnement qui règle de façon assez péremptoire tout ce qui es de divergences assumées , qu'il nous appartient de dépasser

.
Je serai plus polémique avec toi au comptoir de mon Bistro ou tu as publié cette contribution, ok?

http://sanseprendrelechou.forumactif.com/t980-il-est-temps-que-les-vrais-communistes-se-rassemblent

Cependant , de façon lapidaire, je voudrais simplement relever quelques phrases , sachant bien que "saucissonner" un texte conduit à parfois
dénaturer la cohérence d'un propos

Tu titres
Il est temps que les vrais* communistes se rassemblent et fondent le Parti Communiste de France

Je te renvoie , pour éviter d'alourdir à un texte ancien que j'ai pondu en 2007, que mon ami J.P Tricaud , co administrateur du site, a relayé ici:
"PAS de CHARRUE avant les Boeufs"

http://assisessducommunisme.forumactif.org/t3-pas-de-charrue-avant-les-boeufs-alain-chancogne-juin-2007

Tu relates l'Histoire du PCF avec quelques libertés que tu me sembles prendre avec les faits, toujours tétus selon Lénine.



Tu précises

Quelques dates clefs de la mutation du PCF en parti social-démocrate :

Ce qui te fait écrire

1936, le Front Populaire : Le PCF lance un grand rassemblement antifasciste associant socialistes, radicaux et démocrates. La victoire électorale du Front Populaire marque le début de la dérive réformiste.
Cependant, à cette époque, rien n'est encore joué car le PCF a encore de très bons militants marxistes-Léninistes capables de redresser la barre.
Auguste Havez, dirigeant communiste influent, est notamment connu pour s’être opposé aux négociations pour la légalisation du PCF et au mot d’ordre « Thorez au pouvoir », arguant dans un rapport interne : « Que Maurice me pardonne mais s’il doit prendre le pouvoir dans ces conditions, ce ne peut être que comme gauleiter. »
(gras assumé A.C)


On pourra , entre"historiens" amateurs ou pros discuter durant des années avec passion -cela ne me dérange pas - des contradictions que révèlent la position du PCF, du Congrès de Villeurbanne à juin 41(pour"causer d'une période qui a permis à des Robrieux de rédiger les pires conneries)
Il faudra donc confronter des réflexions:

-En rappelant que"Front populaire "est une expression d'origine "pécéienne".
- En revenant sur les conditions de t la victoire électorale, sur la décision ( Thorez étant battu au B.P) de ne pas participer augouvernement .., sur le rôle extraordinaire des militants communistes, tant dans la CGT réunifiée que dans le travail communiste dans les entreprises , ce qui fait que ce mouvement social est apprécié pour autre chose qu'un début de dérive réformiste!!

Même si,la stratégie "union de sommet" engendra une dérive "a-marxiste"qui a plombé le militantisme communiste, et dont le FDG est la dernière mouture..


Par ailleurs permets moi de trouver un brin discutable la façon de parler de 36 -40 avec des citations concernant ce que tu appelles la légalisation du PCF

Si tu parles de l'erreur inexcusable selon moi de Duclos -Tréand cherchant à faire reparaitre l'humanité (ce qui fut condamné de MOSCOU par THOREZ..) , c'est à mille lieux de l'insinuation que contient ton allusion à HAVEZ..

Comme j'ai un peu étudié cette histoire complexe du Parti dans une situation ou les contradictions se mélèrent , je suis de ceux qui, y compris après analyse des archives du PARTI, continue à penser que les divergences et inimitiés qui ont pu se faire jour dans les années39-40....sont à apprécier avec un rapport aux conditions dans lesquelles la clandestinité n'aida pas à une parfaite cohérence permanente.

Mais , excuse moi, Camarade, les exclusions postérieures à la lutte antifasciste , lutte à laquelle participèrent aussi bien des Havez que des Tillon, des Duclos , des Guingoin ou des ROL. ne sauraient selon selon moi excuser les dérives d'un Lecoeur fondant sa "NATION SOCIALISTE" que rejoignit celui que tu cites comme référence de lucidité révolutionnaire.

Je le pense donc je le dis.

Je te laisse donc , aussi , à ton jugement de splus contestables quant à l'héritage des années de Luttes , quand tu écris


S'opposant aux grandes luttes ouvrières et aux grèves, le PCF par la voix de Maurice Throrez appelle à cesser le mouvement :
té acceptées, mais si l’on a obtenu la victoire sur les plus essentielles et les plus importantes des revendications. »

C’était une ligne économiste, allant à l’opposé du soutien à l’expérience des masses dans leur lutte, et mettant de côté l'objectif communiste de révolution socialiste.

Cependant, il faut se remettre dans le contexte de lutte contre le fascisme de l'époque où les conditions n'étaient peut-être pas en faveur d'une révolution socialiste. Le débat est je pense encore ouvert sur cette période.

1

OUI..mais avoue que parler du "débat nécessaire" en parlant d'"opposition du Parti" (sic) aux grande luttes ouvrières..c'est assez curieux comme point de départ d'un débat -nécessitant de rompre avec quelques certitudes assénées de part et d'autres..





Le PCF était donc en phase avec ce qui se passait en URSS et a soutenu Kroutchev :


Tu devrais relire quelques textes qui démontrent que la direction du PARTI n'était pas si "emballée" que ça par les révélations de K.! Cool


De là, à prétendre que cette période de mise en lumière du stalinisme fut un coup du Capitalisme asséné à notre"idéal".-j esais, je sais, tu ne le dis psa Smiles-..., je suis plutôt de deux qui pensent qu "'in fine "..........les goulags et la mort décrété parStaline de MILLIERS de communistes, auront tellement caricaturé le Communisme que les Etats Unis et l'impérialisme peuvent se frotter les mains en se réjouissant aussi bien des "oeuvres"du Père Joseph que de la sois disante"mutation-liquidation" d'un Gorby!



1972-1977 - La période du programme commun : (signature d’un Programme commun de Gouvernement le 27 juin 1972) est l'élément le plus voyant de cette mutation du PCF.


Tu retrouveras au"comptoir du Bistro" déjà nommé un modeste papier que j'ai écrit ce matin sur mon blog en construction..concernant cette période dite"programmatique"


http://communisme-sur-gironde.over-blog.com/


Tu as le droit de penser une chose que je crois aussi..mais que d'autres, ICI, ne pensent pas
Tout aussi communistes que nous deux...
Que tu résumes par

Aujourd'hui, le PCF ne peut plus être transformé de l'intérieur.

Le fait qu'il conserve le nom de "communiste" crée encore plus de confusion dans les esprits.

Nous devons dire clairement : ce P"C"F n'est plus communiste depuis longtemps
.

Cette divergence entre communistes est une réalité et nous assumons tous ce désaccord entres signataires et co-organisateurs des ASSISES.

Oui, certains ont leur carte , et d'autres ne l'ont pas ou ne l'ont plus

.
C'est la question d'avoir un jour des centaines de milliers de jeunes, d'ouvriers eayant envie de rejoindre une ORGA REVOLUTIONNAIRE , donc COMMUNISTE ET MODERNE, qui nous guide..


Tu constates
Les débats, qui depuis plus de 10 ans, existent entre les communistes pour refonder un PC n’aboutissent pas.

Voir ma réponse avec"la charrue et les boeufs..
Smile

N’est-il pas temps de mettre de côté les petites divergences, les querelles de cloché ou de personne, pour voir ce qui nous unis et nous lancer enfin dans la fondation d’un authentique Parti Communiste de France sur les bases marxistes-léninistes telles qu’elles furent exprimées par l’Internationale Communiste au début du XXè siècle ?

Heu. Smile Laughing.OUI. cheers.

............mais pour mettre de côté des petites divergences..faut il encore avoir le souci de ne pas se complaire ni dans le rôle de procureur du Passé, ni dans celui d'avocat farouche du présent, .concernant une chose certes importante, mais selon moi, pas décisive dans le combat à mener à savoir..la vie -certains parlent de"survie"-voire d'"agonie"....du Parti Communiste....;


Juste un mot puisque tu déclares vouloir décrire ce

Qu' est ’un «vrai» communiste ?

J'espère en avoir avant de mourir, une petite idée, tant me sont apparus, à tort ou à raison- les clivages entre "vrais " et "faux"..comme assez contraires au besoin d'UNIR la mouvance communiste sur des rapports fraternels de FOND..sans unanimisme defaçade, sans luttes intestines pour remplacement de "chefs"..



C'est pourquoi j'aime assez citer le CHE.., ce qui ne m'interdit pas de relire Marx , lénine , voire Rosa Luxemburg, Trotski ou Mao...(J'évite Staline car je ne suis pas de ceux qui trouvent circonstances atténuantes aux crimes staliniens , au prétexte REEL que je ne serais pas en train de polémiquer avec toi sans Stalingrad , l'Armée Rouge , et que très certainement des milliards d'individus n'auraient pas eu le soutien objectif de l'URSS et du camp socialiste pour se débarrasser du colonialisme et , comme Fidel, donner envie à tout un continent de lutter contre l'impérialisme US..)

Le CHE écrivait , et en soi j' vois là rupture d' avec "l'avant-gardisme" et une expression intéressante , actuelle quand au lien "individu et"collectif"..


Le mérite de Marx est qu’il a fait un bond qualitatif dans l’histoire de la philosophie sociale. Il interprète l’histoire, explique sa dynamique et prévoit l’avenir. Qui plus est, il va plus loin que son devoir scientifique : il formule un concept révolutionnaire. Il ne suffit pas de comprendre la nature des choses, il convient également de la modifier. L’être humain cesse d’être esclave et instrument de l’histoire et se mue en l’architecte de son propre avenir »

Assez d''accord avec lui, je fais mienne aussi en conclusion, ce qui te permettra , Cher Camarade, d'excuser quelques termes un peu polémiques, cette façon de se remettre en cause

J’ai passé mon temps à chercher ma vérité dans les faux pas


Cordialement


Alain dit"A.C"

Alain Chancogne
Admin

Messages : 36
Date d'inscription : 16/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum